jeudi 1 décembre 2022

Un intérêt patrimonial indéniable

Trois pièces parmi les plus anciennes  - XVI, XVII et XVIIIe siècles- ont été récemment rénovées. Il s'agit de ce que nous appelons " la chambre du cloître" parce que par une fenêtre nous le  découvrons, la vielle cuisine et l'office. Elles concernent les parties consacrées à l'intendance de l'abbaye et étaient occupées par les cuisinier(ère)s, les domestiques et autres personnels.

Les travaux de peinture ont été réalisés à la chaux pour préserver l'authenticité. Le sol en tomettes, est très irrégulier, car le bâti a bougé à travers le temps : il n'a pas été touché, il est juste nettoyé au savon noir, et entretenu à l'huile de lin. Les plafonds sont à la française.

En un mot, et dit un peu trivialement , nous avons veillé à ce que cet ensemble reste

 " dans son jus".


Ces trois pièces correspondent à la partie ouest de la maison, jouxtant l'église


La Chambre du cloître 

Cette pièce, longeant l'étage du cloître dans sa partie ouest  - 5,30 m x 9,80 m pour 3,80 m de hauteur de plafond - devait être occupée par des domestiques. Antérieurement, elle permettait la communication avec  l'étage du cloître car on  y voit le cintre d'une porte renaissance. Par la suite, la porte a été en partie murée et transformée en fenêtre.





De la fenêtre qui donne sur la galerie ouest  du 1er étage on découvre l'ensemble du cloître.












La vieille cuisine 


De dimension imposante ; 9,80 m de longueur, 5,60m de largeur et 3,80m de hauteur de plafond elle comporte bon nombre d'éléments remarquables.



La porte d'accès à la cuisine depuis la galerie.
On voit le sol, parfois irrégulier,  en tommettes



















De beaux meubles anciens, qui de mémoire collective, ont toujours été dans cette pièce

















Sur cette maie ont été réunis des outils essentiellement de  menuiserie et agricoles 
















La cheminée avec, dans l'âtre et sur la gauche, son four à pâtisserie ; sur la droite le coffret en bois qui ouvre sur le mécanisme entraînant la broche
















  Le tournebroche  est  constitué d'un mécanisme d'horlogerie




















Le long de la fenêtre, un imposant potager présente ses deux gueules où étaient déposées des bûches  provenant de la cheminée afin de maintenir au chaud ... le potage 















L'office

C'est une pièce triangulaire 5,70m x 6,70m x 5,80 m et de 3,80 m de plafond.



 
Fenêtre avec évier et petit potager ; magnifique passe-plat











Détail de la sculpture du passe-plat :  elle a été vraisemblablement réalisée au couteau par un domestique qui vivait là

 






L'évier permettait de jeter les eaux usées qui tombaient directement sur la place à travers la goulotte que l'on voit près de la fenêtre.
                                                 La goulotte abouche en façade et l'eau est reçue  sur la pierre inclinée en devers pour éviter une cavité sur le sol qui était en terre battue. Le devers évitait également que la partie basse du mur ne prenne l'humidité. 




Les photos sont zoomables et peuvent être téléchargées
Remerciement à l'UDAP du Puy en Velay pour ses conseils, ses encouragements et ses aides
Remerciements  à la SARL Fromage, qui a réalisé les travaux de peinture


Joël Lahaye, décembre 2022



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire